Bye Bye les Hauts de France et bonjour la Normandie. On continue de longer la côte pour un road trip entre Dieppe et Etretat. Cette fois-ci, pas de regret, on avait bien prévu dès le départ de faire ce trajet en voiture 🙂 . En plus, le soleil est de nouveau de la partie et, ça fait plaisir.

road trip entre Dieppe et Etretat by La Fille aux Ballons

La bonne surprise de Boulogne-sur-mer laisse place à la bonne surprise de Dieppe. Cette petite ville nous tape immédiatement dans l’œil. Tout est réuni pour que ce soit parfait : peu de monde, la météo, les bons petits plats + (je spoile un petit peu) le début des couchers de soleil dégagés sur la mer.

road trip entre Dieppe et Etretat by La Fille aux Ballons
Dieppe

Salut la Normandie !

Dieppe – jour #8 : du soleil et de la bonne humeur

Dieppe
road trip entre Dieppe et Etretat by La Fille aux Ballons
Dieppe

Après un déjeuner à la très bonne crêperie La mouette à vélo, on part se balader. Et, je le repère de loin : le petit train ! J’avais trop envie de le prendre (ne levez pas les yeux au ciel, je sais pertinemment que nous avons TOUS des petits plaisirs coupables hihi). Mais, problème ! On a pas le temps. L’après-midi est déjà bien avancée et on voulait absolument visiter le château aujourd’hui. Au revoir petit train et au revoir le tour en bateau qu’on avait aussi repéré. Sur le chemin, on croise l’église Saint-Jacques.

Avant d’arriver au fameux château. Quel plaisir ! Très belle vue sur la ville et le bâtiment est très bien conservé.

On finit par un petit tour sur la plage …

… et une fin de journée aux couleurs des reflets du soleil sur la mer.

Merci Dieppe pour cette merveilleuse journée !

Dieppe – Yport – jour #9 : du bleu, du bleu et du bleu

Le lendemain, on espère que la journée sera tout aussi belle.

Gorge de Moutiers

Première étape = la gorge des Moutiers. Cela commence d’abord par une superbe vue depuis l’église de Saint-Valéry. Puis, on continue par une toute petite descente (on avait vu sur certains sites internet que c’était « à nos risques et périls ». Visiblement, les marches commençaient à être en mauvais état mais ils les ont refaites récemment donc AUCUN SOUCI) pour arriver directement sur la plage.

Veules-les-roses

Deuxième étape = l’étape de l’apéro = le petit village de Veules-les-Roses. Encore une fois quelle surprise ! Même si on commence à ressentir l’arrivée du weekend prolongé du 14 juillet. C’est compliqué de se garer, d’avoir une place en terrasse et on voit même un car rempli de touristes les laisser, livrés à eux-mêmes et donc un peu perdu à l’entrée du village. Ça faisait longtemps.

Je vous sentais déjà tout stressés. Pas d’inquiétude, on a bien réussi à prendre notre apéro vue mer. On hésite d’ailleurs longuement sur : faut-il déjeuner à Veules-les-Roses ou à Fécamp ? Ces vacances ne sont vraiment pas faciles faciles. On est à deux doigts de le jouer à pile ou face quand on se rend compte que le restaurant qu’on visait ne proposait aucun plat végétarien. Merci ! Ça nous aide à choisir. Direction Fécamp !

Fécamp

Comme à Veules-les-Roses, il y a foule à Fécamp ! On est même obligé d’attendre un peu avant d’avoir une table. Entre le plat et le (gros) dessert, on organise notre journée. On va commencer par le Palais Bénédictine. Attention, il faut réserver un créneau à cause de coco, ils ont limité les places. On prend un créneau un peu hasard, histoire d’avoir le temps de digérer le dessert et d’y aller.

Palais Bénédictine

Je ne sais pas à quoi je m’attendais mais… pas à ça. Déjà, je n’avais pas compris qu’on parlait de la boisson et qu’on allait avoir une dégustation à la fin. Je ne pensais pas que ce palais était le « délire » d’une seule personne qui, au final, a réussi à construire une très belle usine 🙂 .

C’était assez prévisible, je n’ai pas aimé la boisson. Je ne suis tout de même pas très inquiète pour eux, tout le monde a acheté une bouteille.

Yport

Pour ce soir, on voulait un hôtel vue mer. On a trouvé exactement ce qu’on voulait dans la petite ville d’Yport. Attention, il ne faut pas se tromper, ce n’est pas un port. Oui, je sais, tout fout le camp.

Et on a trouvé notre bonheur à l’hôtel La Sirène. Un lieu sobre, propre et qui sent bon l’air marin. Et surtout… cette vue !

Pour le coucher de soleil, c’est au bout de la jetée que ça se passe. Avec de préférence, une veste et un verre. C’est parfait.

road trip entre Dieppe et Etretat by La Fille aux Ballons
Plage Yport

Yport – Giverny – jour #10 : 80 mètres et un bac

Etretat vue de la mer

Que je vous raconte cette histoire. Vous vous souvenez quand on avait réservé le Palais Bénédictine un peu au hasard. En y allant, on est tombé sur le départ d’une balade en bateau. Jusqu’à Etretat. 2h30 sur l’eau. C’était un peu cher (37 euros) mais ça avait l’air trop cool. Impossible de booker pour le jour même, on était trop juste en timing. Impossible d’annuler la résa du Palais Bénédictine. Le lendemain, on devait continuer notre route jusqu’à Etretat justement.

On s’est réuni sérieusement (on a discuté sur un banc quoi) et on a décidé d’annuler l’étape du Havre et de booker la sortie en mer pour le lendemain et donc, nous y voilà !

12 personnes sur un bateau. Un guide, Jérôme, au top. Une mer d’huile. Les conditions étaient parfaitement réunies.

Quel plaisir ! Les commentaires sont canons entre géologie, histoire et légendes. Le groupe est sympa. Au cas où, la compagnie s’appelle La mer pour tous.

Le Havre

Wait, what ? On avait annulé l’étape du Havre pourtant. Et oui. Encore une (bonne) histoire. Après notre balade en bateau, on a repris la route direction Etretat. Aaah la bonne petite blague. 3 km avant l’entrée de la ville on s’est retrouvé à l’arrêt. Les gens commençant à se garer directement le long de la route pour marcher jusque dans la ville quand d’autres abandonnaient en faisant demi-tour. On avance trèèès lentement. Il est déjà presque 13h00 et nous avons trois heures de route prévu cet après-midi. Je m’impatiente vite. On va avancer et ensuite ?

On se réunit de nouveau sérieusement (on reste dans la voiture quoi) et on décide de sauter l’étape Etretat et de finalement aller manger au Havre.

Un déjeuner sur la plage et bien s’en va. On n’aura pas vu grand chose. Juste assez pour dire que je ne m’attendais (encore une fois) pas du tout à une plage comme celle-là. Et, j’ai bien aimé les petites maisons. Les gens s’y installent pour jouer avec les enfants, manger. C’est sympa !

Sur la route direction l’Ile-de-France

J’avais repéré quelques points d’étape sur le chemin qui nous ramène en Île-de-France en suivant les boucles de la Seine.

road trip entre Dieppe et Etretat by La Fille aux Ballons
Pont de Tancarville

Le pont de Tancarville …

… le bac pour traverser la Seine était une complète surprise, c’était rigolo. Je pense que les gens m’ont regardé bizarrement à prendre des photos. Puis, on avait prévu de visiter l’abbaye de Jumièges.

road trip entre Dieppe et Etretat by La Fille aux Ballons
Abbaye de Jumièges

Elle a l’air cool non ? Ce sera la seule photo que j’ai pu faire .. de l’extérieur. Je n’avais pas vu qu’elle fermait ses portes à 17h30. Et nous sommes arrivés à … roulement de tambour … 17h31. Voilà, voilà, c’est le retour des fails. La série qui va suivre va être longue !

La Haie des Granges

On décide de ne même pas tenter l’abbaye suivante qui était l’abbaye romaine Saint Gorges de Borscherville et d’aller directement à l’hôtel. Nous avions réservé un hôtel un peu chic avec le dîner : La Haie des Granges.

On quitte la Normandie avec regret. Le retour en Île-de-France ne se fait pas aussi bien que je le pensais. Ça sent quand même la fin des vacances. Et, ça fait bizarre d’être si proche de chez soi et de continuer d’être en vacances.

La carte du touriste

Voici la petite carte du trajet si jamais, oh comme je peux comprendre, la flemme de lire se fait intense aujourd’hui.

Ici s’achève la troisième partie des vacances :

J’espère que ça vous a plu !

PS: la semaine prochaine, on visite donc l’île-de-France.

One thought to “# 3 road trip entre Dieppe et Etretat”

  • Samuel

    Souvenir souvenir de mes quelques mois passés à Fecamp. Veule les roses top avec son plus petit fleuve de France. Pour la Benedectine je conseille avec le café 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.