Mon ami Manu (par ailleurs très très bon musicien et vous pouvez retrouver toutes ces créations sur son site internet Emmanuel Doré) m’a, un jour, parlé du nouveau calculateur d’empreinte carbone d’Avenir climatique. Ni une, ni deux, je me lance !

Dans un premier temps, il faut choisir entre un bilan rapide et un bilan complet. Evidemment, je choisis le deuxième. Plus c’est précis, mieux c’est.

Le bilan carbone de la Fille aux Ballons
Bilan Carbone avec Avenir Climatique

Les questions sont réparties en 6 grandes catégories:

  • logement,
  • transports (hors professionnels),
  • alimentation,
  • biens et services,
  • finance,
  • service public.
Le bilan carbone de la Fille aux Ballons
Sommaire

Est-ce que mes efforts payent ? C’est parti pour le test !

En vrai, je suis assez fébrile. Je croise les doigts, j’espère que ça va le faire.

Logements

Le démarrage est facile. De quoi se mettre en jambe tranquillement. Nombre de personne composant le foyer. Surface de l’appartement. Consommation électrique. Premier bon point, je gonfle le torse, j’utilise de l’électricité verte. En effet, je suis chez Enercoop. Un petit tour sur mon compte client et … échec. Je n’arrive pas à trouver ma consommation annuelle. Je n’ai pas encore fait d’année complète et les derniers relevés étaient estimés. Bon … ça commence bien. Je fais quelques recherches sur internet et mon estimation semble s’élevait à environ 2 000 kWh/an. Cela parait peu. Toutefois, mon studio est petit, le chauffage et l’ECS ne sont pas électriques, je n’ai pas de four et je cuisine très peu. Mes gros postes de consommation sont le frigo et l’éclairage.

Le bilan carbone de la Fille aux Ballons
Logement

Transports

Il s’agit ici de tous les moyens de locomotion hors trajets professionnels. Je retire donc tous mes trajets courants du matin et du soir. Il me reste:

  • la voiture: je ne possède pas de voiture, j’ai même rendu celle de mon travail. Il m’arrive toutefois bien évidemment de monter dans cet engin roulant. Nous sommes donc toujours minimum deux personnes. Cette année, j’ai fait un trajet en Allemagne (pour un festival), un trajet vers Tours (pour un mariage) et un trajet à Toulon. Je rajoute également les petits trajets quand on vient me chercher à la gare par exemple. J’estime donc le tout à environ 4 000km. Enfin, au pif, j’estime une consommation à 6L pour 100 km.
  • le train: j’explose ici les compteurs. Je regarde mon année et calcule: 11 Paris – Toulon, 2 Paris – Lille, 1 Paris – Plouguerneau, 2 Paris – Londres, 1 Paris – Amsterdam, 1 Paris – Pornic, 1 Paris – La Baule soit environ 26 500 km auquel j’ajoute 1 000 km au cas où.
  • le bus: au quotidien, je me déplace rarement en bus. Il ne faut toutefois pas oublier de compter mon aller-retour Londres Brighton le tout pour un total de 0,40 heures de bus par semaine. (Evidemment, ce chiffre aurait pu être beaucoup plus élevé si j’avais réalisé mon bus-trip prévu en juin dernier).
  • le métro: le moyen de transport que j’utilise le plus la semaine. Je l’estime à 10 heures par semaine.

Alimentation

La catégorie que je redoute le plus. Heureusement que je ne mange ni viande, ni poisson car avec toutes mes sorties, je redoute le pire. Les choses sont également assez compliquées à évaluer je trouve.

  • les œufs: je n’en achète jamais. Il y en a sûrement dans mon alimentation. Je considère deux œufs par semaine soit 100g.
  • les produits laitiers: même remarque. Les rares yaourts que je m’accorde sont au lait végétal. J’indique aussi 100g.
  • les fruits et légumes: 5 par jour normalement soit 3,5kg que j’arrondi à 4. Sur les 14 repas de la semaine (je ne déjeune pas le matin), je dois en prendre chez moi seulement 5. Je considère donc que je ne contrôle pas la provenance des fruits et légumes pour les autres.
  • riz et pâtes: très rarement du riz, un peu plus de pâtes et notamment du pain au restaurant le plus souvent.
  • boisson: les sorties tuent mon bilan carbone …

Biens et services

  • l’informatique en euros/an. C’est assez marrant de considérer l’unité en euros/an. Un téléphone (évaluer à 600 euros pour une durée de vie d’environ 5 ans), un ordinateur (évaluer à 1 200 euros pour une durée de vie d’environ 10 ans – qu’il va falloir que je change en 2020 car il a vraiment eu une belle vie), une tablette (évaluer à 1 000 euros pour une durée de vie de 5 euros), un forfait téléphone de 10 euros par mois. Je n’ai pas de forfait internet. Evidemment, je n’ai pas pris en compte mes éléments pro – à savoir un téléphone et un ordinateur. Tout ça pour un total de 440 euros que j’arrondi à 500.
  • les produits manufacturés: je n’ai pas acheté grand chose de neuf en 2019 (et j’en suis fière!). Des livres (notamment à cause de bons d’achat à utiliser), des culottes de règles, et je prends aussi on compte les achats du quotidien (savon, shampoing solide, etc.). J’ai un peu du mal à évaluer tout cela. J’indique 1 000 euros pour prendre large.
Le bilan carbone de la Fille aux Ballons
Biens et services

Finance

Mon prochain chantier est de trouver une banque éthique. Je vous tiens au courant bien sûr.

Service public

La partie est déjà pré-rempli. Pratique !

Le bilan carbone de la Fille aux Ballons
Service public

Résultat

J’y vais … mais j’ai peur … mais j’y vais quand même et j’appuie comme une grande. Solide la fille non ? j’arrête un peu de respirer je crois. Roulement de tambour …

Le bilan carbone de la Fille aux Ballons
Total général

Et yes ! avec un total de 1 702 kg équivalent carbone et 6 239 kg équivalent C02, je suis sous la moyenne des français qui est évaluée à 2 630 kg équivalent carbone et 9 644 kg équivalent C02. Ouf ! Me voilà drôlement rassurée. Par contre, je suis encore très loin de l’objectif 2050 qui est à respectivement 500 et 1 800.

Le bilan carbone de la Fille aux Ballons
Total général hors services publics

Ce calculateur pose tout de même quelques questions. Est-ce qu’il ne manquerait pas l’utilisation du plastique, la gestion des déchets ? Et, je ne comprends pas très bien le rapport entre le prix du téléphone et la pollution numérique ?

Cap de faire le test vous aussi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.