Dans la catégorie « j’ai testé pour vous », je vous présente aujourd’hui les collants recyclés suédois Swedish Stockings. Le promesse a l’air belle. Les prix le sont un petit peu moins. Alors, allons voir ce que ça donne en vrai.

Ceci n’est pas un post rémunéré ou un partenariat. J’ai acheté ces collants avec mes petits sous.

De jolies gambettes

Les collants, c’est la vie. Voilà, voilà, tout est dit. J’aurai pu, en toute simplicité, arrêter mon article ici. Les collants, c’est l’accessoire indispensable de mes hivers. Evidemment, je ne mets que rarement des pantalons (je déteste ça) et donc assez souvent (pour ne pas dire toujours) des jupes / robes (ma grande passion), quand arrive l’hiver (dès l’automne en vrai), j’ai donc une grande consommation de collants … que j’essaie de diminuer en cherchant des collants à la fois beaux et robustes. Cette année, j’ai également rajouté la dimension écolo. L’équation est devenue encore plus complexe. Et, j’ai trouvé la solution !

Je ne m’attribue pas pour autant le mérite car, pour tout dire, je n’ai pas découvert ce site toute seule.

J’ai découvert par hasard le site internet We dress fair. Je me retrouve dans les valeurs qui sont véhiculées et, même si, je ne l’ai pas encore testé, il me semble plus que prometteur. A la recherche de collants, je leur ai envoyé un petit mail pour savoir s’ils ne connaissaient pas, par hasard, une marque éthique. Et là, bim bam boum. Non seulement, ils m’ont répondu en quelques heures mais en plus, ils m’ont transmis le nom de ces suédois qui doivent connaitre les mêmes problématiques que moi l’hiver.

J’attendis avec impatience la bonne saison pour pouvoir faire une première commande test.

La commande

Le colis

Je reçois mon colis assez rapidement. Je passe ma commande le dimanche soir et le mercredi soir, j’ai déjà le papier dans ma boite aux lettres me disant que le facteur est passé et que mes doux collants m’attendent sagement. Oui, oui, le facteur avait bien écrit ça. Vous ne me croyez pas ?

Boite en carton au message écolo. Je suis joie. J’ouvre délicatement en faisant des petits sauts de bonheur. J’ai trop hâte. Et, cette fois-ci, j’ai pensé à vous faire des photos du colis (je m’améliore grandement!).

Les produits

J’ai jeté mon dévolu sur plusieurs produits. Encore une fois, et comme pour le précédent article sur les culottes de règles, quitte à faire une commande, quitte à faire un test, autant le faire à fond. Je choisis donc:

  • Doris Dots Tights Black ou encore le collant noir transparent à pois. 40 deniers. 89% de polyamide recyclés. 11% d’élastane. 24 €
  • Olivia Premium Tights nearly black ou encore le collant noir transparent. 60 deniers. 92% de polyamide recyclés. 8% d’élastane. 22 €
  • Olivia Premium Tights Black ou encore le collant noir opaque pour les longs jours d’hiver. 60 deniers. 92% de polyamide recyclés. 8% d’élastane. 22 €
  • Lia Premium leggings black ou encore des leggings noirs bien épais super pratique. 100 deniers. 92% de polyamide recyclés. 8% d’élastane. 26 €
  • Ida Premium Steps Black ou encore des toutes petites chaussettes pour les chaussures style ballerine. 70 deniers. 100% de polyamide recyclés. 12 €

Comme vous pouvez le constater, j’ai choisi des produits plutôt solides. En général, les collants 60 deniers ou plus ne se filent pas dès le premier essayage.

Mon addition a été salée. Toutefois, je porte des collants tous les jours. J’espère bien que ces quatre là vont faire tout mon hiver. On croise les doigts.

Première étape check, vivement le froid !

Le test

La qualité / le toucher

A l’ouverture du colis, je m’étais dit: top ! tous les emballages sont en carton. Ma naïveté avait encore frappé… Lorsque je déballe les produits, il y a encore un peu de plastique. Bon… premier mauvais point.

Bien vite compensé par le premier toucher. Les collants sont tous doux et ils ont l’air super résistant (nous verrons si cette première impression est la bonne). Les pointes de pied sont renforcées (au niveau des doigts de pied) ainsi que l’entrejambe (au niveau … de l’entrejambe…).

La ceinture est plutôt confortable et ne me scie pas le ventre en deux. J’ai, à priori, bien choisi la taille.

24h dans la vie de mes jambes

C’est parti pour une journée d’action (de boulot quoi). Je teste ce jour là le collant à pois (je sens qu’il va rapidement devenir mon petit chouchou). Je mets mes bottines à talons et c’est parti.

Pas de souci particulier à signaler. Le collant a survécu à sa première journée. Le soir, pas d’accro dans les chaussures ni ailleurs. Pas de souci au moment des déshabillages / habillages et, pour l’instant, pas de souci au niveau du frottement des cuisses (et oui, ça frotte … à chaque pas. Je ne suis pas un mannequin. C’est aussi pour ça que vous n’avez pas le droit à une splendide photo de moi dans mes splendides nouveaux collants)

Conclusion de la journée, ça fait plaisir, les vingt balles ne sont pas partis en fumée en 24h. C’est déjà ça.

La lessive

Rien à signaler après la première lessive. Ils n’ont pas bougé.

Culottes de règles by La Fille aux Ballons
Photo by Jeremy Bishop

En conclusion, je recommande vivement ces collants recyclés ! Confortable, solide et (presque) écolo. C’est une réussite ! et je ne regrette pas.

On peut même les aider en leur envoyant nos vieux collants usés de n’importe quelle marque. J’ai fait un message à toutes mes amies pour créer un petit point de collecte chez moi et faire un seul envoi. Les modalités se trouvent ici.

Alors, convaincues ou pas ?

PS: je vous ferai tout de même un petit feeback à la fin de l’hiver pour voir s’ils ont survécu … ou pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.