Comme je vous le disais la semaine dernière, j’ai dû partir en vacances sur les mois d’été cette année. Alors, j’ai pris le contre pied de la logique (et de la foule) et je suis partie vers le Nord au lieu du Sud.

Paris – Bruges : 300 km – 3h30 de route.

Paris – Bruges (avec moi!) : 440 km – 3 jours. Je vous avais pas encore dit que j’aimais bien le slow travel ? C’est plutôt simple. J’ai regardé sur la carte où on pouvait s’arrêter sur le chemin ET j’avais un weekend copain prévu aux alentours de Lille.

Deux jours à Bruges by La Fille Aux Ballons

Salut les Belges !

Je fais un point météo tout de suite. J’avais déjà passé deux jours à Bruges il y a bien longtemps (quelque chose comme 5 ans) et j’avais eu deux magnifiques jours de pluie. En mode non stop. Cette fois-ci, j’ai eu très peur et … j’ai eu un temps canon. Une météo tellement belle que j’ai pris LE fameux coup de soleil sur le nez. Mais siii, vous voyez de quoi je parle. Celui de la marque des lunettes de soleil 🙂 .

Paris – Arras – jour #1 : château de Chantilly et abbaye royale de Moncel

En ce vendredi matin, on se dépêche pour aller récupérer la voiture. L’agence de location est dans la rue donc ça devrait aller. C’est juste que, j’avoue, je ne voyage pas ultra léger. Enfin, plus exactement, je ne voyage pas ultra léger… POUR MOI. Au lieu d’un petit sac à dos de 30L pour deux semaines. Je pars avec une valise et un sac à dos de randonnée. J’ai pris une valise ! Moi ! Cela ne m’est pas arrivé depuis mon voyage en 2017. Je suis toute bouleversée.

Deux jours à Bruges by La Fille Aux Ballons

On s’installe dans la voiture, on ouvre les fenêtres, on met la musique et les lunettes de soleil. Et c’est parti !

Château de Chantilly

Premier stop = le château de Chantilly à 60km de la maison. Quand on arrive, il n’y a personne et c’est assez sympa. On est les premiers à rentrer dans le château.

Je suis mi-figue, mi-raisin sur l’intérieur. C’est un peu le « bazar », certains tableaux ne sont pas du tout mis en valeur par la lumière. Il y a au contraire des grands reflets en travers. D’autres salles sont fermées à cause de coco. C’est dommage. Je retiendrai la magnifique bibliothèque avec les livres de Jean de La Fontaine et la quarantaine de vitraux racontant l’histoire de Psyché et d’Apollon.

A l’extérieur, c’est la chasse aux bons angles pour photographier le château. On parcourt les jardins entre quelques gouttes.

Abbaye Royale de Moncel

Deuxième stop = abbaye royale de Moncel. Je ne sais plus très bien où j’avais repéré cette abbaye. Parce qu’elle ne ressemble pas du tout à ce que j’avais en tête. Notre balade est assez surréaliste. On déambule, complètement seul. On pousse des portes, parfois en se demandant si on a le droit d’aller là ou là.

Arras

Finalement, on arrive à Arras. On y prend nos quartiers pour la nuit. Un apéro sur la place des héros. Un dîner dans un petit restaurant bio. On apprécie le calme de cette petite ville.

Deux jours à Bruges by La Fille Aux Ballons
Beffroi Arras

Arras – Lille – Bruges – jour #2 et 3: un weekend copain et une petite escapade en Belgique

Lille

Je suis super contente de commencer ces vacances par un petit weekend chez les amis. Je résume rapidement : on mange bien, on dort bien, on s’amuse bien. C’était bien quoi ! Le lendemain, on fait un petit crochet par Lille pour un brunch et une visite rapide (toujours entre deux gouttes de pluie).

Bruges

C’est que la Belgique en vrai, c’est juste à côté ! 1h00 de route même pas nous voilà arrivé. Notre logement est super bien placé. Assez proche du centre pour être à proximité de tout et assez loin pour pouvoir se garer.

On fait nos premiers pas dans la ville. Et, on A-DO-RE. Elle est trop mimi. Mes souvenirs étaient assez flous. A cause de la pluie surement. Les petits pavés. Les jolis bâtiments. Tout est parfait.

Au détour d’une ruelle, on tombe sur les petits bateaux touristiques. C’était sur la liste des trucs à faire. On ne s’attendait peut-être pas à le faire dès notre arrivée. Et pourquoi pas ? On y va ! En plus, on est les derniers qui permettent de remplir le bateau. On embarque presque immédiatement.

Bruges – jour #4 : moulin, vieilles pierres et gaufres.

Ce matin, on contourne la ville en quasi-totalité pour aller voir les petits moulins. L’eau est omni-présente. Enfin, quand on ne se trompe pas de chemin. Parce que, j’ai l’impression qu’on est pas super doué :/

Direction le centre-ville et la place du marché. On tombe dessus un peu par hasard. Comme d’habitude, on a tendance à déambuler et à tourner au grès de nos envies. Pour le repas, ce sera spécialités belges sur une terrasse au prix exorbitant. Notre repas est rythmé par la musique du beffroi. On aura d’ailleurs l’impression de tourner un peu autour de lui pendant ces quelques jours.

Logiquement, on s’y rend après le déjeuner. Fail. Il faut réserver maintenant. Et, il n’y a plus de place pour la journée. Zut. Rdv demain petit beffroi. En attendant, on continue de longer les canaux pour aller jusqu’au béguinage.

A l’image de la ville, c’est super calme. On remonte ensuite vers l’hôpital Saint-Jean et la place du bourg où se situe la mairie. Notre parcours est pas hyper logique. On continue de tourner au grès des nos envies. Et, le centre n’étant pas très grand, on reboucle souvent sur les mêmes rues. Alors, on s’arrête. On fait quelques pas en arrière. Et on prend la rue voisine. Ça fonctionne plutôt bien.

Finalement, on re tombe sur la place du Marché pour prendre un goûter-gaufre bien mérité.

Le soir, on re re tombe sur cette même place. Passés 21h00, la ville est déserte. Le seul endroit où on a trouvé quelques terrasses ouvertes, c’est sur cette place ! Pas de notre faute ! Et là, surprise ! Le beffroi nous fait un concert. Un concert de carillon. On s’assoit directement sur le sol, au milieu, et on écoute. Renseignement pris, les concerts sont toute l’année le mercredi, samedi et dimanche à 11H00 + le lundi et le mercredi à 21h00. Voilà, vous avez toutes les infos !

Bruges – jour #5 : beffroi et chocolat

Beffroi de Bruges

Place du marché, nous revoilà ! Beffroi nous revoilà ! Cette fois-ci, on est au bon endroit, au bon moment. On a nos tickets, notre créneau de réservation. On part pour l’ascension des 366 marches. Mes genoux ne s’étant toujours pas remis de Lisbonne, je me dis que ça ne va pas être une partie de plaisir. Au final, ça passe. Ouf ! Je peux apprécier tranquillement la vue.

On fait un dernier petit tour pour acheter les chocolats pour toute la famille. Puis on reprend la route. Parce que, sur un coup de tête, on a décidé d’aller déjeuner à Ostende sur la côte. Oui, on est comme ça nous !

Ostende

Pourquoi Ostende ? Et bien, c’est une histoire assez drôle. Vous allez voir ! Au détour d’une conversation, voilà que j’apprends que Monsieur Aux Ballons n’a jamais mangé de Frozen Yogurt. Mon sang ne fait qu’un tour. What ??? Avec la passion que je voue à ce petit yaourt glacé, je suis sous le choc. Une petite recherche plus tard, il y a une boutique à Ostende. Et puis, ce serait sympa de manger en bord de mer non ? (argument rationnel pour compenser l’excuse irrationnelle).

Au final, on a pas mangé au bord de mer. J’avais trouvé une petite adresse que je recommande vivement : Le Passe-Vite. Le frozen yogurt était absolument délicieux. Et, la ville … bon? disons qu’on retiendra. La mer. La mouette qui pique dans les poubelles et les fous qui se baignent !! Ce détour (n’) était donc (pas) absolument nécessaire (je vous laisse choisir la phrase qui vous convient 🙂 ).

Bye bye la Belgique !

La carte du touriste

Voici la petite carte du trajet si jamais, oh comme je peux comprendre, la flemme de lire se fait intense aujourd’hui.

En gris clair, et en dehors de la ville, des points d’intérêt qui peuvent se faire en vélo. Mais, comme je suis une grande flemmarde, on n’y est pas allé. A noter aussi qu’on a pu tester aucun restaurant repéré car … tous était fermé.

Ici s’achève la première partie des vacances :

J’espère que ça vous a plu !

PS: la semaine prochaine, on rentre donc en France.

One thought to “#1 deux jours à Bruges”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.