Après mon escapade portugaise (Lisbonne ici et , Cascais, Sintra et Peniche), je suis rentrée à Paris … Tristesse, nostalgie, désespoir. Oui, tout ça et sans exagérer ! C’est pas mon style. Je n’avais rien de prévu pour le mois de janvier et je me voyais déjà traîner ma tristesse sous un ciel gris et pluvieux. Ni une, ni deux, j’ai programmé un weekend de dépaysement total, à la découverte des phoques, en bord de mer, pour visiter des petites villes de caractère, à seulement 2h30 de Paris. Et oui ! J’ai pris la direction de la Baie de Somme.

La Baie de Somme, c’était dans un coin de mon esprit comme une escapade possible à partir de Paris. C’est vrai que l’on privilégie assez souvent les destinations lointaines. Et là, juste à côté, on a le full package ! C’était top !

Evidemment, ayant utilisée tout mon quota de jour ensoleillé au Portugal, j’ai passé deux jours sous un ciel plus que gris avec très beau brouillard le premier jour. Ça n’a rien enlevé du charme et si c’était à refaire, je reprendrai bien les mêmes conditions.

Baie de Somme, j’arrive !

Une aventure dès le départ

Temps théorique: 2h30. Temps réel: 4h00. Je ne sais pas trop bien ce qu’il s’est passé. Petit crochet pour récupérer un colis. Des embouteillages jusqu’à la sortie de l’île-de-France et, j’ai donc découvert que l’île-de-France … c’est trèèèès grand ! Résultat, nous sommes arrivés à 20h30. A Cayeux-sur-mer. Un vendredi du mois de Janvier. La ville était donc déserte. Rien d’ouvert. Et … un froid de canard !

Deux jours en Baie de Somme by La Fille aux Ballons

Baie de Somme – jour #1 : Saint-Valéry-sur-somme et le sud de la Baie de Somme

Après une mini grasse mat (c’est-à-dire trop courte pour un samedi mais existante pas comme en semaine), nous prenons la voiture direction Saint-Valéry-sur-Somme.

Saint-Valery-sur-Somme

Le brouillard est assez important et on ne voit littéralement rien. C’est assez marrant au final. Les points de vue deviennent tout de suite beaucoup plus mystérieux.

Plusieurs choses à noter: en basse saison, beaucoup de choses sont fermées. Comme le train par exemple. Dommage ! Et aussi … la majorité des restaurants de la ville.

Un peu au sud

Puis, miraculeusement, le ciel sort. Vite, vite. on reprend la voiture et on prend le cap sur le Sud. Vous emballez pas, on reste au Sud du Nord ! On commence par Mers-les-bains et sa promenade de façades classées, sa plage de galets coincée entre deux falaises. Puis on remonte. La plage de Bois-de-Cise. Sans intérêt. Vraiment. Surtout par marée basse et sans vue sur le coucher de soleil. Et enfin Ault. Où on se pose pour le coucher de soleil.

Qui dit coucher de soleil dit …. froid de canard ! Vite, vite, direction la voiture pour rentrer tranquillement à Cayeux-sur-mer dans l’espoir de se faire un petit restaurant. Mais … (tentative de création de suspense)..

Baie de Somme – jour #2: Cayeux-sur-mer, Le Crotoy, une balade en botte

Cayeux-sur-mer

Cayeux-sur-mer sera une petite déception. Samedi soir. 19h00. Un seul restaurant d’ouvert. Celui du Casino (le lieu où on peut jouer des jeux d’argent hein … pas le supermarché!). Au menu. Viande ou viande ou … viande. Voilà, voilà. Bon, ben ce sera retour dans notre Airbnb pour un petit plat de pâtes ! Le lendemain matin, nous avions prévu un petit moment pour visiter la ville. Et, le moment fut bien petit … Les cabines sont désinstallées pendant l’hiver. Il n’y avait donc que peu d’intérêt.

On ne se laisse pas aller et on part pour le prochain stop.

Le Crotoy

Nous serons un peu frustrés par Le Crotoy, parce que, on a bien aimé mais encore une fois, tout était fermé. Bon, ben, c’est le jeu ma pauvre Lucette. On est en Janvier quand même hein !

Balade avec un guide

Nous finissons ce dimanche et ce weekend en apothéose par une balade à l’entrée Sud du Parc du Marquenterre pendant environ 2h30 puis direction la pointe du Hourdel pendant une petite heure pour observer les phoques. Oui ! les phoques ! Ils sont trop mignons et surtout, en les voyant, échoués sur les bancs de sable qui apparaissent à marée basse, je me suis dit que j’avais du être phoque dans une ancienne vie. On aurait dit tout à fait moi un dimanche de décembre sur mon canapé devant un film :).

Nous sommes un groupe de 15 personnes environ. Notre guide, Maxim, est top. Il est enthousiasmant et passionné. Ils nous en apprend plus sur les marées (arrêtez de me juger, nous n’avons pas tous grandi au bord de l’océan!), les algues (salicornes). On observe les oiseaux avec longue vue et jumelle et on apprend à les écouter. On cherche les phoques dans l’eau et le groupe exulte quand on en voit un malicieusement sortir la tête. On dirait qu’il nous observe aussi.

Côté Pointe du Hourdel, on se rapproche à 300 mètres. On les observe, on les compte. Puis on se laisse distraire par les sables mouvants. Enfin, moi, je regarde ça de loin. Dites moi que je suis pas la seule à stresser !

18h00. Fin de journée, il faut rentrer maintenant …. Heureusement, à cette heure-là, pas de bouchons !

Baie de Somme – mes bonnes adresses

Bon … ben … rien d’ouvert donc pas d’adresses à donner cette fois-ci !

Baie de Somme – la carte du touriste

Voici ma magnifique petite carte si jamais, oh comme je peux comprendre, la flemme de lire se fait intense aujourd’hui.

Ici s’achève ce petit weekend très dépaysant à seulement quelques heures de Paris. Un peu improvisé et vraiment très réussi malgré les trucs fermés et la météo ! Je vous recommande chaudement cette destination !

J’espère que ça vous a plu !

2 thoughts to “Deux jours en Baie de Somme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.