Le voyageur est celui qui se donne le temps de la rencontre et de l’échange 

de Frédéric Lecloux 

 

Pour ce premier échange entre nous, je me suis dit que j’allais commencer un peu fort. Ça me fait bien marrer et, promis, je compenserai mon Karma la semaine prochaine en évoquant les 15 personnes que tu veux croiser sur ta route.

Quand je suis partie pendant dix mois avec Wilson et Junior, mes deux fidèles sac à dos, j’ai fait beaucoup de rencontres, normal ! Tout le monde sait que quantité ne rime pas forcément avec qualité. Donc, dans le tas, il y a eu quelques déceptions, quelques relous, quelques fous rires aussi.

Toutes les histoires sont vraies et sont gravées à jamais dans ma mémoire !

Voici un top 15 (sans classement) de ceux que j’ai rencontrés et que j’aurai préféré éviter ( … ou pas, parce qu’au moins j’ai des choses à vous raconter) :

  • Celle/celui qui te colle alors que tu n’as pas envie

Je vais vous présenter LA rencontre ultime, celle qui m’a donné l’idée de cet article. Il regroupait tellement de chose à lui tout seul que je pourrai lui consacrer un article rien que pour lui. Il en a de la chance non?

Trajet de nuit entre Trujillo et Chachapoyas. Pérou. J’ai failli rater mon bus car je n’avais pas mon ticket. Je n’avais pas repéré où les acheter. J’avais attendu le dernier jour. Il y a eu des contretemps. Bref, c’est le stress. Comme souvent, je tombe sur des adorables personnes prêtes à m’aider. Je suis en train de les remercier à quelques minutes de prendre le bus tant désiré quand il débarque. Il fonce droit sur moi. Je suis la seule touriste de la zone et cela le rassure. Je me rends compte, rapidement, que nous n’avons pas grand chose en commun et que nous ne partageons pas les mêmes idées. Heureusement, je ne suis pas assise à côté de lui dans le bus. Ouf. A notre arrivée le lendemain matin, nous n’allons pas dans la même auberge. Re-ouf. Il me propose une sortie que je décline poliment. Mais, je vais le croiser … à trois reprises dans le pays ! Et, à trois reprises, il me collera. Mais, moi, je ne veux pas !

Pourquoi ? voir le prochain point.

  • Celle/celui qui manque de patience, qui ne reste qu’avec des touristes, qui ne parle pas la langue du pays, qui fait son touriste supérieur quoi

En gros, la personne qui n’est jamais contente et qui voudrait que le monde s’adapte à elle. Qui voudrait que le bus arrive PILE à l’heure, que tout le monde parle sa langue et que tout le monde lui fasse des courbettes.

Enfin bref, tu as compris, la personne qu’on ne veut pas vraiment croiser. Celle qu’on fuit même. Très, très vite en général.

  • Celle/celui qui ronfle dans le dortoir

Mais qui ronfle tellement fort que les boules quiès n’y changent rien et que tu penses que le lit du dessus va s’effondrer sur toi. Si tu ne t’endors pas avant, tu es foutu !

Par contre, attention, à ne pas râler de trop. Parce qu’un jour, suite à un méga rhume de la mort qui tue par exemple, ce sera peut-être toi qui ronflera et qui embêtera tout le monde.

Oui, je tiens publiquement à présenter mes excuses à tous mes colocataires de San Carlos de Bariloche en Argentine (petite chambre de 15 personnes en plus). J’étais tellement malade… c’est pas ma faute 😀

  • Celle/celui qui laisse les toilettes et/ou la douche dans un état dégueulasse

Je te laisse utiliser ton imagination. Ça se passe de commentaires.

  • Celle/Celui qui est complètement bourré

Faire la fête c’est top, c’est cool, c’est top et cool !

Mais alors, celle (ou celui) qui se plante dans la chambre, qui s’assoit et qui se fait vomir. Mention spéciale. « Parce que tu comprends, j’ai un bus demain matin. Je ne peux pas prendre le risque de le rater ». « Certes, certes, et les toilettes sinon? C’est pas mal aussi, non?  »

  • Celle/celui qui se balade tout nu dans la chambre

Qu’on s’entendent bien. Je ne suis pas contre à 100%. Est-ce que je peux juste donner mes critères?

Parce que cette petite anglaise (qui aurait pu être aussi citée dans la précédente catégorie) dans l’auberge de Vang Vieng au Laos m’a vraiment montré une partie de son anatomie que je ne voulais pas voir quand, de dos, elle s’est mise nue et s’est penchée en avant. Je n’ai pas de mot pour décrire tout ça.

  • Celle/celui qui allume la lumière au milieu de la nuit

Pour mieux voir … logique !

  • Celle/celui qui mange des chips au milieu de la nuit en parlant tout(e) seul(e)

Parfois, dans les dortoirs, il y a des personnes un peu plus âgées que les autres. Voire, carrément plus âgées. Mais bon, après tout, ce n’est pas un problème … si et seulement si … cette personne ne s’était pas réveillée au milieu de la nuit avec une petite faim. Paquet de chips dans la main, elle était en très grande conversation avec … elle-même.

  • Celle/celui qui laisse sonner son réveil pendant des heures

Tout le monde est réveillé sauf la personne. C’est fou, non?

  • Celle/celui qui sait qu’il va partir au milieu de la nuit mais a décidé de ne pas préparer son sac à dos

En même temps, pour quoi faire ?

Pour partir en trek de plusieurs jours au Colca Canyon, le rdv est donné à 2H30 du matin. Ça pique sévère. Dans cette auberge de jeunesse là, tout le monde fait cette randonnée et donc les groupes se croisent. Ceux qui reviennent ont mal partout et veulent dormir, ceux qui partent se lèvent tôt. Du coup, c’est un petit chasser-croiser nocturne qui s’organisent. Dans le silence et le respect de tous ? Bien sûr … sauf, ce petit groupe qui a dû se dire que préparer ses affaires la veille, c’était surfait.

  • Celle/celui qui te pousse pour prendre sa photo

Et oui, on la veut tous cette photo. Parce que l’endroit est canon, parce que ce sera trop stylé sur Instagram, parce que tout le monde la prend alors … on va la prendre aussi. Mais, à quel moment on s’est dit que les règles de politesse ne s’appliquaient plus ? Restons zen, c’est chacun son tour !

  • Celle/celui qui se moque du niveau d’anglais des autres

Chacun fait ce qu’il peut. Tant qu’on arrive à communiquer.

  • Celle/celui qui ne respecte pas les croyances du pays

J’ai été bien choquée de voir certaines personnes en débardeur et petit short dans les temples d’Asie. Alors qu’il est précisé partout que les genoux et les épaules doivent être couvertes.

  • Celle/celui qui se la pète parce qu’il a tout vu, tout connu, tout fait

« Quoi ? mais tu n’as même pas fait ça ? Mais tu attends quoi ? »

  • Celle/celui qui te reproche de manger une pizza en Asie

« Ah non, mais tu manges pas local quoi ! »

La liste pourrait s’allonger encore et encore.

Est-ce que j’ai oublié quelqu’un selon vous ? 

5 thoughts to “Les 15 personnes que tu ne veux pas croiser sur ta route

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.