Tout le bonheur du monde est dans l’inattendu

de Jean d’Ormesson

quand la vie a plus d'imagination que nous by la fille aux ballons
Photo by STIL

Si vous avez raté les premiers épisodes, vous pouvez les retrouver ici (#1), ici (#2) et ici (#3).

Aujourd’hui, je plante une voiture, je rate un ours et j’assiste à un cours de yoga … en anglais ! Voilà, voilà.

quand la vie a plus d'imagination que nous by la fille aux ballons
Photo by Stephanie Liverani

C’est parti 🙂

  • Un cours de yoga reposant

Koh Phangan. Thaïlande.

Avec l’argent de ma cagnotte de départ (merci encore les loulous !), je me suis offert une super semaine sur une crique en Thaïlande. Au programme : yoga, massage, méditation, détox, plage, lecture, calme et volupté.

La théorie: un cours de yoga pendant 1h30.

La réalité : Je prends mon tapis. Je m’installe (un peu au fond de la classe). Je me détends en écoutant la petite musique douce. Et là, le prof commence à parler. Mon anglais, ça va plutôt pas mal d’habitude. Mais là, bizarrement, ça coince ! Ah ben oui, je ne connais pas les parties du corps humain en fait. Me voilà donc à recopier sur ma voisine pendant que le prof n’arrêtait pas de répéter: fermer les yeux, détendez-vous. Bah, je peux pas, je comprends rien !! Autant vous dire que j’avais très envie de rire toute seule.

Heureusement, dès le deuxième cours, tout était rentré dans l’ordre parce que désormais, je comprenais tout ! Ouf, j’ai enfin pu me détendre.

  • Une falaise amoureuse d’une voiture

Les Cyclades. Grèce.

Cette année-là, nous partons en vacances farniente, repos et détente dans les Cyclades. Au programme du soleil et du ciel bleu.

La théorie: une virée en voiture à la découverte de l’île.

La réalité : nous louons une petite voiture rouge trop mimi et nous partons à la découverte de l’ile. Je ne suis pas une super bonne copilote et j’indique la mauvaise route. Trop tard, on tourne, on s’engage dans une route sans issue avec une pente de la mort. Descendre n’est pas vraiment un problème, mais, remonter … c’est un autre sujet. La pente est trop forte, impossible de prendre d’élan. La voiture n’arrive pas à remonter et quand elle redescend, elle se plaque contre les rochers. Mais genre, plaquée … plaquée ! on est coincée. C’est le stress. Qu’est-ce qu’on fait ? on la raye, on défonce le rétro ? mouais, on le sens pas trop. Du coup, on part chercher de l’aide. Dans un petit village où personne ne parle anglais. Et, à l’heure de la sieste. On finit par tomber sur un monsieur adorable. Qui se déplace et qui tracte notre voiture tout en se foutant royalement de nous.

Plus de peur que de mal. La voiture n’a rien !! On repart, et on s’arrête à la première plage qui passe pour se remettre de nos émotions. Quelle aventure !

  • Un tête à tête avec un ours … ou pas

Edith Carvell. Canada.

Me voilà dans les magnifiques rocheuses canadiennes pour faire le plein de grand air.

La théorie: randonnée, randonnée, randonnée.

La réalité : Je réserve une auberge wild pour faire de la randonnée et être au plus près de la nature (bon ok et pour faire des économies aussi). Le gardien du site, très sympathique au demeurant, me prévient qu’une femelle et ses petits ont été vu la veille sur le chemin que je veux prendre. Super dangereux . Il me dit qu’il ne faut pas randonner toute seule et me donne même une bombe au poivre (qui peut s’avérer complètement inutile puisque, pour être correctement utiliser, il faut être à 1m de l’animal, savoir bien viser sachant que c’est du one shot. Facile en somme). En cas de doute, il faut faire du bruit pour ne pas surprendre l’animal.

Bien. Je pars aux aurores complètement seule. Et oui, même pas peur. Je m’engage dans la forêt quand j’entends des bruits bizarres. Là ça y est, je flippe. Je commence à faire du bruit. Je tape dans mes mains, chante à tue-tête. Heureusement que le ridicule ne tue pas. Je fais ça pendant presque une heure en attendant de croiser de plus en plus de randonneurs.

quand la vie a plus d'imagination que nous by la fille aux ballons
Photo by Mandy von Stahl

Rendez-vous au prochain épisode pour la suite des petites surprises de la vie et, n’hésitez pas à partager vos histoires !

Note cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.