Voyager l’impact léger est une question qui nous turlupine tous (non, je n’utilise pas ce mot régulièrement). Ou du moins, j’espère que cette question traverse l’esprit de la majorité des voyageurs.

Evidemment, avec mon voyage de dix mois et ceux qui ont précédés, je ne me pose pas en parfait exemple de ce qu’il faut faire. J’aurai plutôt tendance à faire l’inverse. Et, en même temps, c’est bien compliqué de culpabiliser les gens qui en ont envie. Le débat est vaste.

Fin février, me voilà donc en train de poser ma demi-journée pour assister à une conférence organisée par le Mouvement Up* qui s’intitule Voyager l’impact léger dont voilà le pitch de départ:

« Les vacances sont synonymes de repos, d’aventures et de rencontres. Mais, pour certains, ces moments de détente tant attendus peuvent être une source de dissonance cognitive entre l’envie de partir à la découverte de contrées lointaines et celle d’avoir un impact minimum sur l’environnement. Heureusement, vacances et comportement responsable ne sont pas irréconciliables. Mais encore faut-il connaître les bons plans pour voyager autrement. A l’occasion de ce nouvel événement, les UP Cafés vous font découvrir des initiatives qui incarnent le slow travel et qui font du tourisme un levier de développement économique équitable et durable. »

*Le Mouvement Up est une des activités transverses du Groupe SOS. Je vous encourage vivement à aller visiter leur site internet pour découvrir l’étendue de leurs interventions. En résumé, le Mouvement Up, ce sont des évènements (conférences principalement), des productions et un réseau social.

Au programme, de l’aventure en France, de la micro-aventure à côté de la maison et des adresses Fair. C’est parti.

« Slow train, 30 échappées ferroviaires pour citadins en mal de nature » de Juliette Labaronne

Juliette Labaronne est venue en personne nous présenter son livre (sortie prévue en avril) sur les petites échappées ferroviaires possibles en France. Et, oui, elle a parcouru notre beau pays pendant six mois en testant ces petites lignes de train que nous utilisons peu: les TER et les Intercités. Effectivement, il fallait y penser. C’est plus long et moins cher. C’est pas loin et pourtant très dépaysant.

Elle nous raconte donc ces escapades et nous donne des idées en vélo ou à pied mais dans tous les cas, sans avion ni voiture.

J’ai sais pas vous, mais moi, j’ai hâte que le livre sorte et je peux vous garantir que vous en entendrez parler par ici.

Voyager l'impact léger by la fille aux ballons
photo de Hari Panicker

Chilowé

Lorsque Thibaut Labey rentre de son tour du monde. Il se dit qu’il ne sera pas possible de retrouver les sensations de cette grande aventure chez lui, dans son quotidien et sa routine. Que nenni ! ni une ni deux, il planifie une nouvelle aventure vélo qui le conduira du sud-est de la France au nord-est en passant par des petits chemins de traverse. Il rencontre des passionnés, des aventuriers et surtout des micro-aventuriers, ou comment, ressentir du dépaysement et vivre intensément, sans quitter son pays, voire sa région ou sa ville.

Chilowé est née. L’objectif est de mettre tout le monde dehors ! Autrement dit, d’inciter les citadins à passer du temps dans la nature.

Du constat des trois freins bloquant (manque d’idées, manque d’informations pratiques, manque de personnes avec qui partir), Chilowé se décline en guide (Paris et Ile-de-France pour l’instant, reste du pays à venir), en newsletter et en forum.

Voyager l'impact léger by la fille aux ballons
photo de Mamun Srizon

Au cœur des paysans 

Le monde agricole nous est inconnu. Nous achetons de la nourriture mais nous ne savons pas comment cela fonctionne.

L’association Au cœur des paysans propose de mettre en lien les agriculteurs avec les petits curieux randonneurs. Sur la trajectoire de cette fameuse diagonale du vide, l’association crée des partenariats avec les fermes que vous allez croiser sur votre route. Vous pourrez ainsi prendre rendez-vous avec des paysans pour discuter, échanger, participer, manger voire dormir.

Evidemment, le site internet fait plus que ça et vous propose des suggestions d’itinéraires pour que vous n’ayez presque plus rien à faire (oui, marcher, là, ils ne peuvent rien pour vous).

Voyager l'impact léger by la fille aux ballons
photo d’Olia Gozha

Fairtrip 

Pendant son tour du monde (décidément !), Brian Corrieri a été un peu frustré de se retrouver dans des restaurants qui ont certes un très bon emplacement mais ont perdu en authenticité. Il s’est dit que c’était de son devoir d’aider l’économie locale et les petits entrepreneurs.

Il a donc créé FairTrip ou la carte collaborative et gratuite qui recense les établissements qui respectent au moins l’un des cinq critères suivants:

  • authentique,
  • local,
  • solidaire,
  • vert,
  • équitable.

Une fois votre suggestion enregistrée, l’équipe vérifie que les informations sont correctes et l’adresse est enregistrée.

Si je peux formuler une petite critique, il manque une fourchette de prix. Cela aide souvent à choisir. A part ça, c’est devenu une de mes nouvelles applications préférées et dès que j’ai une sortie de prévu, je regarde s’il n’y a pas une petite adresse dans le coin.

Est-ce que cela vous parle ? Est-ce que vous avez d’autres idées pour voyager l’impact léger ?

2 thoughts to “Voyager l’impact léger

  • RoamingDeb

    Merci pour les astuces, je trouve ça vraiment géniales toutes ces idées pour se dépayser à moindre coût pour soi et l’environnement. Ça me donne envie de creuser et voir quelles sont les options de mon coté de l’océan. De ce que j’ai pu voir la route reste l’option la plus accessible, il est d’ailleurs techniquement possible d’aller partout avec son vélo mais je crois qu’il va me falloir un peu d’entraînement…

    Répondre
    • Marlysae

      Ahah je me suis dit exactement la même chose pour le vélo ! J’ai besoin de beaucoup d’entraînement ! Des bisous à bientôt !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.